REGARD SUR LE CONTINENT » Fin du franc CFA, l’Afrique de l’ouest donne le ton

Fin du franc CFA, l’Afrique de l’ouest donne le ton

Par RAOUL PEPIN

 L’Afrique cherche t’il à couper le cordon ombilical avec la France? La question reste suspente et suscite un intérêt particulier chez les africains qui veulent absolument se débarrasser de cette monnaie dite coloniale’

L’année 2020 marquant la  soixantième anniversaire des indépendances africaines sonne comme  la fin du franc CFA au regard de ce qui se passe en Afrique de l’ouest.

Par Balla Mboup

La monnaie est une unité de compte qui renvoi à la souveraineté

La Monanaie est une unité de compte qui renvoi à la souveraineté

A sa création en 1945, franc CFA signifiait ” franc des colonies françaises d’Afrique ”. Apres les indépendances des années 1960, le nom avait déjà évolué pour devenir ”franc de la communauté financière africaine”, pour les huit pays d’Afrique de l’Ouest (Benin, Burkina, côte d’ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo). Mais ce nom restait perçu comme un symbole Postcolonial.

Si tout se passe dans les règles de l’art, la banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) ne devra plus déposer la moitié de ses réserves de change auprès de la banque de France. Une obligation que les africains avaient toujours vu comme une dépendance humiliante vis a vis de l’ancien colon.

Le nom choisit pour la future monnaie commune des pays de la CDEAO: ECO

Les pays de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest ont annoncé cette nouvelle sans fixer un calendrier. La CDEAO exhorte les Etats membres à poursuivre les efforts visant le respect des critères de convergence. Dans les normes cette reforme ambitieuse doit consolider une dynamique de croissance et préserver le pouvoir d’achat de la population. La monnaie c’est la tribu majeure de la souveraineté. L’Eco va rester arrimer à l’euro c’est le prix de la stabilité. Cependant si l’Euro fort pèse sur les entreprises françaises, l’Eco plombera les économies africaines beaucoup moins compétitives.

Finalement rien ne change sauf le nom

Les Etats Africains mettront l’or et leur devise où ils voudront. Mais si demain l’ECO dérape le contribuable français payera car la France va continuer à porter sa garantie. Avec l’adoption de cette monnaie unique la CDEAO pourrait devenir la 18e puissance mondiale devant la Turquie, la suisse et l’Arabie saoudite. Mais pour qu’il ait cette monnaie unique, il faudrait réformer la politique monétaire et abandonner les huit monnaies en circulation dans l’espace CDEAO. C’est à dire le franc CFA de l’UEMOA et les 7 pays non membre de l’UEMOA. Sur le papier ça ressemble à la monnaie unique tant attendu mais dans sa mise en œuvre l’ECO à tout l’air d’un franc CFA sous un autre nom. S’agit-il de renommer le franc CFA ou créer une véritable monnaie unique de la CDEAO?

Une grande Question

Le franc CFA devenu ECO continuera à être imprimer en France. La moitié des réserves des pays qui l’utilisent seront toujours stockés dans le trésor français. Et donc les grandes décisions se prendront forcement elles aussi en France. Voila ce qui fait pensé qu’il existe donc un colonialiste monétaire du franc CFA en particulier et un colonialiste réel aussi de culture et de productivité.

Related Videos

Laissez un commentaire

REGARD SUR LE CONTINENT
Votre Magazine d'information en ligne indépendant, posant son propre regard sur l'actualité économique, politique ou culturelle Africaine ou du monde.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. j'accepte Lire tout