REGARD SUR LE CONTINENT » APRES SON ACQUITEMENT A LA CPI, | LAURENT GBAGBO PEUT-IL REBONDIR ?

APRES SON ACQUITEMENT A LA CPI, | LAURENT GBAGBO PEUT-IL REBONDIR ?

Par RAOUL PEPIN
Au terme d’un procès à la fois fascinant et agaçant Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé caressent le rêve de retourner vivre en côte d’ivoire leur pays natal. Mais si l’acquittement par la CPI de Blé Goudé ne fait pas tache d’huile, celui de l’ancien président lui, fonde de l’espoir pour tout un peuple meurtri par la violence et des guerres tribales. Du coup la réconciliation du peuple  ivoirien a besoin de son onction.
PAR RAOUL PEPIN MBENA BENA

Le 15 janvier 2019, la Chambre de première instance de la Cour pénale internationale (CPI) a acquitté Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé de toutes les charges qui avaient été portées contre eux par la procureure. L’ancien président ivoirien et le leader du mouvement des « Jeunes patriotes » étaient accusés d’avoir commis des crimes contre l’humanité (meurtres, viols, autres actes inhumains et persécutions), qui auraient été perpétrés en Côte d’Ivoire durant la crise post-électorale entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril 2011.

Selon les Nations unies et la Commission nationale d’enquête, au cours des violences ayant suivi le scrutin présidentiel de 2010, plus de 3 000 personnes auraient été tuées et au moins 150 femmes auraient été victimes de viol dans tout le pays. Les accusations que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont toujours nié.
C’est donc peu dire que la décision des juges d’acquitter L. Gbagbo a constitué un coup de tonnerre dans le ciel, c’est bien plus, un revers majeur pour la procureure Fatou Bensouda qui avait interjeté appel en septembre 2019 évoquant les vis de procédure.

La décision d’acquittement a été rendue lors d’une audience d’une quinzaine de minutes et a fait l’objet d’un communiqué de presse. Les motifs de la décision n’ont été présentés qu’oralement, ce qui n’est pas habituel. Huit mois après l’acquittement, réclamant la tenue d’un procès en appel, Fatou Bensouda, ainsi que ses services, sont sous le feu des critiques : si la CPI, fondée en 2002 pour juger les pires atrocités commises à travers le monde, a notamment condamné des chefs de guerre congolais et un jihadiste malien, l’accusation a échoué dans ses dossiers les plus emblématiques. Donnant l’impression d’avoir affaire à un simulacre de juridiction spécialement montée de toute pièce pour des missions spéciales. Une CPI remise en cause par les Etats-Unis qui n’en veulent plus de ses affres.

Voilà qui met un terme à dix années de procédure taxée parfois de fabrication politique pour établir Alassane Dramane Ouattara comme le seul maitre à penser et le seul coq qui devrait chanter en côte d’ivoire. En dépit d’une condamnation dans son pays savamment orchestrée par les juridictions ivoiriennes, Laurent Gbagbo n’a-t-il pas le droit de rêver jouer les premiers rôles dans le dur et périlleux chantier de la réconciliation ? La question reste suspendue sur toutes les lèvres au regard de la situation sociopolitique très tendue en côte d’ivoire et qui peut dégénérer en un conflit générationnel. L’ancien opposant hostile au régime du feu Felix Houphouët Boigny désormais réconforté par la décision de la cour pénal internationale va-t-il rester loin du champ politique, lui que l’on attribue cette qualité de fin politicien dont l’ADN politique serait collé à sa peau.

Tout porte à croire que le Woody n’a véritablement aucune intention de se détacher de la chose qu’il a pu apprécier depuis plusieurs années. Il serait même présenté comme le seul rassembleur capable de mener à bien la réconciliation des ivoiriens qui ont du mal à se regarder en face. Leader charismatique toujours porté en triomphe par ses partisans, l’ancien président bien qu’étant resté longtemps silencieux ne montre pas les signes d’abandon il serait même de plus en plus sollicité. Pour rebondir, Laurent Gbagbo devrait s’attendre à plusieurs obstacles qui proviendront des juridictions de son pays et du gouvernement de côte d’ivoire qui pourra lui assigner des conditions pour son retour dans son pays.

Related Videos

Laissez un commentaire

REGARD SUR LE CONTINENT
Votre Magazine d'information en ligne indépendant, posant son propre regard sur l'actualité économique, politique ou culturelle Africaine ou du monde.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. j'accepte Lire tout