REGARD SUR LE CONTINENT » CONSEIL RÉGIONAL DU LITTORAL : Polycarpe Banlog l’emporte

CONSEIL RÉGIONAL DU LITTORAL : Polycarpe Banlog l’emporte

Par RAOUL PEPIN

Il a obtenu 84 voix sur 89 voix des suffrages exprimés au cours de la session de plein droit consacré à l’élection des membres du bureau, ce mardi 22 décembre à la Salle des Fêtes d’Akwa à Douala.

Le suspens vient d’être levé en ce qui concerne la personne appelée à diriger le Conseil régional du Littoral. Il s’agit de Banlog Polycarpe, ancien député du Rdpc pour la Sanaga maritime. Il a été élu à 84 voix sur 89 voix des suffrages exprimés par l’ensemble des conseillers régionaux. Une seule voix a manqué à l’appel pour faire le quorum de 90 membres du conseil, constituant en même temps l’électorat. C’était la voix de Sa Majesté Din Dicka Akwa III, chef supérieur du canton Akwa décédé.

Il est un peu plus de 16 heures  lorsqu’à la surprise générale Samuel Ivaha Diboua, gouverneur de la région du Littoral, accompagné pour la circonstance de Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre de l’Education de base (par ailleurs chargé de mission du comité central du Rdpc pour le suivi de cette élection), annonce le nom du vainqueur parmi quatre noms qui circulaient depuis la matinée comme candidat au poste de président du Conseil de la région. Ce sont les applaudissements dans la salle. Quelques minutes sont données à l’heureux élu pour s’adresser à ses électeurs. Banlog Polycarpe n’est pas trop long. Il remercie le président de l’avoir investi ainsi que les camarades du parti qui l’ont voté. « Je n’ai pas peur d’être pionnier. Mon père a été le premier maire de Ndom en 1961. Je suis de ceux qui ont l’habitude de poser les balises. Il y a cinq membres du conseil qui ne m’ont pas voté. Je ne peux pas être indifférent à cela. J’accepte et je leur concède malgré la discipline du groupe. J’espère que s’il y a des malentendus et mécontentements, nous saurons les dissiper d’ici 72 heures », déclare-t-il désormais dans la peau d’un patron rassembleur.

Evidemment, Banlog Polycarpe n’était pas celui qui avait la faveur du pronostic. Il était même le moins connu au regard des noms de ces potentiels challengers : Louis Yinda, Camille Ekindi, Mme Poundi Ngollè, Ndedi Rebecca. Mais semble-t-il, il était le choix du parti qui a fait prévaloir l’équilibre régional dans la gestion de la région (la plus grande Mairie de la région étant gérée par un douala, la logique voudrait que la tête de la région revienne à une autre communauté). La majorité des membres se seraient donc pliés à la discipline du parti à l’exception de cinq qui ont voté contre.

Par ailleurs voici la liste des premiers présidents des régions du Cameroun

  • Emmanuel MVE ELEMBA Président du conseil Régional du Sud
  • ALIM BOUKAR Président du Conseil Régional du Nord
  • KALBASSOU DANIEL Président du Conseil Régional De l’Extrême Nord
  • TSIMI EVOUNA GILBERT Président du Conseil Régional du Centre
  • Dr FOCKA président du Conseil Régional de l’Ouest
  • BANLOG POLYCARPE Président du Conseil Régional du Littoral
  • Dr MOHAMADOU DEWA Président du Conseil Régional de l’Adamaoua
  • BAKUMA ELANGO Président du Conseil Régional du Sud-ouest
  • WOUAMENE MBELLE Président du Conseil Régional de l’Est
  • Pr FRU NGWAFO FOBUZSHI, Président du Conseil Régional du Nord-Ouest

Alain Biyong

Related Videos

Laissez un commentaire

REGARD SUR LE CONTINENT
Votre Magazine d'information en ligne indépendant, posant son propre regard sur l'actualité économique, politique ou culturelle Africaine ou du monde.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. j'accepte Lire tout