REGARD SUR LE CONTINENT » ASSASSINAT DU PRESIDENT TCHADIEN : LA FRANCE ET LES USA COMPLICES ?

ASSASSINAT DU PRESIDENT TCHADIEN : LA FRANCE ET LES USA COMPLICES ?

Par RAOUL PEPIN

La nouvelle est arrivée comme un coup de tonnerre aux premières heures de la matinée de mardi, alors que les partisans du maréchal président Idriss Deby Itno célébraient encore sa victoire pour un sixième mandat consécutif à la tête du pays. Selon l’armée le président serait mort de suite des blessures reçues au champ de bataille. Une absurdité selon certains observateurs qui privilégient la thèse d’un coup d’Etat.

Par Raoul Pepin Mbena Bena

Un spectre hante l’Afrique Centrale après l’ignoble et exécrable assassinat du président tchadien Idriss Deby Itno. Pourtant ce dernier venait de prendre part à la cérémonie d’investiture du président congolais  Denis Sassou Nguesso  le vendredi 16 avril 2021 à Brazzaville. Difficile d’imaginer qu’il faisait sans doute ses adieux à ses frères. Le président tchadien imbu de son zèle panafricaniste devenait au fil du temps un caillou  dans la chaussure de la France et ses alliés.

L’on se souvient que quelques jours avant sa mort, le maréchal Idriss Deby prononçait avec énergie  son dernier discours historique prémonitoire où il dénonçait l’esclavage, le pillage que subissaient le continent africain et sa permanente déstabilisation militaire et économique par des forces extérieures qui tiennent à tout prix au maintien de la misère et de son sous-développement. Le désormais ex-président tchadien  Idriss Deby ITNO terminait ce discours en affirmant que plus jamais, plus jamais ce pillage ne devrait continuer et par la même circonstance laissait entendre  la nécessité  d’arracher notre liberté puisqu’elle ne s’offre pas. En faisant allusion à l’assassinat du tout premier président tchadien François Tombal baye, Idriss Deby parlait-il ainsi de son inévitable mort qui devrait soulever les montagnes ?

Selon certaines  sources dignes de foi, les forces françaises dont la base se trouve  sur le territoire tchadien auraient rompu tout contact avec l’armée tchadienne pourtant acculée par les rebelles. Le palais de Ndjamena aurait  attendu en vain, que l’armée française comme à son habitude lui  fournisse  les informations sur l’avancée  des colonnes des rebelles. Malgré des coups de fils téléphoniques insistants de Ndjamena rien n’a été fourni à la présidence comme renseignement sur les positions des rebelles. Inquiet, Idriss DEBY ITNO en compagnie d’une poignée restreinte de l’appareil sécuritaire militaire a quitté le palais présidentiel nuitamment sans en avoir informé au préalable  certains généraux visiblement dans l’option de  la non participation du président maréchal dans les combats contre les rebelles. On peut se demander Pourquoi  subitement se comportement des autorités françaises qui auraient intimé l’ordre à leurs troupes de ne point s’en mêler ? Martelant qu’il s’agit d’une affaire interne, pourtant cette même armée française avait repoussé un assaut des rebelles en 2008. Ne s’agissait-il pas d’une affaire interne ? Du coup et curieusement  Paris prend ses distances, Washington de son côté somme tous ses ressortissants de quitter le territoire tchadien. Sans même demander un avis courtois au ministre des Affaires Étrangères du Tchad sur la situation, ils agissent en toute liberté. Comment comprendre que  le 18 Avril 2021 un avion spécial d’Air France affrété par Paris s’est posé à Ndjamena  pour transporter la communauté américaine dont des diplomates en priorité. Paris et Washington avaient t’ils l’assurance de la fin du pouvoir du Maréchal Idriss DEBY ITNO? Tout porte à croire que oui, au regard du comportement qu’ils auraient affiché aux dernières heures qui précédent l’assassinat du président maréchal Idriss Deby Itno. Comment peut-on expliquer qu’un allié de longues dates soit abandonné à un moment aussi crucial de sa vie .pourquoi se sont-ils rétractés à ce moment précis ? N’étaient-ils pas dans la logique du coup d’Etat qui devrait renverser le régime de celui qui commençait déjà à trop parler ?

On le sent, on le voit et on le vit, l’impérialisme français est aux abois en Afrique et bien plus en Afrique  Centrale où ces derniers temps les voix s’élèvent pour demander le retrait des pays du franc CFA et la non gérance de la France dans les affaires internes de ses supposées anciennes colonies. Avec la situation politique actuelle en République Centrafricaine où elle est en train de perdre progressivement le terrain, et au Mali où elle ne comprend plus le dénouement  des choses, la France acculée a perdu son sang-froid. C’est ce qui expliquerait en partie l’attitude de  ses dirigeants totalement  hors contrôle. L’odieux et crapuleux assassinat du charismatique  meneur d’opinion  Idriss Deby Itno, apparaît comme l’une des ultimes convulsions de la moribonde françafrique qui aspire son dernier souffle  agonissant. Par expérience, les dernières batailles étant toujours les plus difficiles, il y en aura certainement d’autres assassinats mais c’est le prix à payer pour que les africains deviennent les véritables maîtres du destin de leur continent ! Car il est inconcevable et inacceptable que la France continue à être le véritable patron dans les pays de la zone franc.

Malgré son itinéraire politique très controversé, ce barbare assassinat dont la France et les Etats-Unis  se seraient faits complices, vient transformer le maréchal président  Idriss Deby après son discours, en véritable héros pour la libération de cette Afrique  meurtrie par les coups incessants des occidentaux ! On peut assassiner un leader seul, mais on ne peut jamais assassiner un leader qui a transformé son idéal en un idéal de son peuple, celui de la défense de la terre patrie, Idriss Deby l’a fait avec courage et fermeté. Pour reprendre le premier président Angolais António Agostino  Neto «  contre des millions, personne ne peut combattre et vaincre».

Related Videos

Laissez un commentaire

REGARD SUR LE CONTINENT
Votre Magazine d'information en ligne indépendant, posant son propre regard sur l'actualité économique, politique ou culturelle Africaine ou du monde.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. j'accepte Lire tout